Éditorial: Qui sommes-nous ?

Aller en bas

Éditorial: Qui sommes-nous ?

Message  Papineau le Mar 28 Fév - 21:13

Qui sommes-nous ?
L'homme est rendu à un stade dont il n'a jamais atteint auparavant. Comme l'anthropologue Serge Bouchard l'a dit dans le film d'Hugo Latulipe (République: un abécédaire populaire), l'homme a tout fait ce chemin pour finir dans ''le Canadian Tire'' - lieu de sérénité et de consommation parfaite pour la race humaine. L'homme Québécois, pire encore, a tout fait ce chemin pour être en fait un Canadien de nationalité distincte québécoise malgré les combats de ces ancêtres. L'homme a oublié qui il est et pourquoi il fait partie de la biomasse de ce monde qu'est la Terre.

L'homme a oublié qu'il sait philosopher et qu'il sait faire promouvoir l'usage de la raison en tant que collectif. L'homme a oublié qu'il a des droits. L'homme a oublié qu'il peut manger bien, être en santé, se divertir, etc. L'homme a tellement oublier qu'il pouvait se divertir de sa culture qu'il a oublier quelle importance celle-ci avait et qu'elle devait être préservée.

L'homme a oublié sa nature: vivre. Et oui, l'homme a oublié sa nature. Il a tellement oublier de vivre qu'il se laisse même, en étant même indifférent, travailler pour faire vivre les ''big owner of this world.'' Il vit pour des hommes qui n'ont pas oublier de vivre. En fait, cette petite minorité de culottes à terre et pleine de ''cash'' se permet de vivre dans leurs bonheur et ce au détriment des autres. Bref, l'homme de classe moyenne, les pauvres, les plus ou moins riches, les enfants du système économique monétaire-bancaire se laisse complètement embarquer dans cette machine qu'est le monde Capitaliste néo-libéral.

Cette classe que l'on nomme les 99% est la plus grande étant donné la proportion du 99% face au 1%. Mais pourtant l'homme, avec coeur, joie, iphone, ''char'', beau grand condo à 400 000, sa 46 pouces, ses quatre ordinateurs, ses problèmes d'anxiété, ses petites joies de Star Académie et tous les autres choses qu'il croit bon de vivre pour se bat tous les jours dans son confort non-naturel de sa p'tite vie quotidienne pour donner son 1000% puisque ces grands de ce monde lui imposent et valorisent la persévérance, l'entêtement à travailler plus pour en avoir plus, la performance dans le seul et unique but de faire croire à l'Homo sapien qu'il fait la bonne chose alors qu'il ne pense maintenant plus à lui-même.

Et maintenant, cet gente classe qu'est le comblé 99% doit maintenant se battre entre sa réalité illusoire de p'tit citoyen à son affaire et la réalité réelle. C'est une dure tâche de trancher entre deux réalités. C'est difficile de se faire dire des conneries par les médias en qui on devrait supposément avoir confiance. C'est difficile de vivre dans la réelle réalité alors que de l'autre côté tout le monde vous pince, vous traites d'extrémiste, de utopiste, de hippies, de pouilleux, de sans but. C'est difficile de vivre et de se battre pour une réalité meilleure que celle de l'illusion et pour, en fait, améliorer la qualité de vie de celles et ceux qui vous entoure. C'est difficile de ne pas vivre dans le ''mainstream''. C'est juste difficile.

Alors quand vous vous demanderez qui sommes-nous en tant que collectivité, humain ou peut-être même comme organisme vivant parmi la biodiversité, demandez-vous c'est quoi votre nature, celle qui mène vers le bonheur. Demandez-vous dans quelle réalité elle se trouve. Et surtout ne vous résignez pas... Indignez-vous!

Papineau
avatar
Papineau
Carpe Diem
Carpe Diem

Messages : 69
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sapere Aude!

Message  Dandy le Jeu 1 Mar - 23:42

J'écoutais la dernière émission de Tout le monde en parle du 26 février, ont y abordais les gros sujets de l'actualité : Hausse des frais de scolarité et la souveraineté québécoise. Sur ces deux thèmes les participants étaient invités à débattre sur ces dilemmes.

Par contre un homme transcendait les discussions, son allure de bonne famille, son accent distingué, son vocabulaire riche en artifices semblait lui donné plus de crédibilité que nécessaire en plus d'un poste convoité de chroniqueur. Cet homme à grand coups de sophismes sophistiqués soulevait la hargne populaire (et souvent refoulée) comme un chef d’orchestre. La mise en scène était parfaite et la séduction de sa pseudo raison enivrais le publique.

Puis j'éteint l'écran comme ça, dégoûté de cette accouplement de deux bête dangereuse : L'illusion de savoir et la volonté de tromper. Je deviens déçu de voir que nos média présente ces types en toute quiétude. Je suis triste de voir que les sophismes gagne sur la Raison. Surtout sur le plateau d'une émission( et il y en a trop peu) qui aborde la culture et l'actualité. Mais au fond le plus triste est que personne n'était en mesure de déceler la fourberie et le vide de sens de ses propos. Je suis un philosophe c'est mon devoir d'être la sentinelle de la réflexion ,mais c'est aussi un devoir commun et ne l’oublions pas. Papineau dit qui faut se remettre en quête du pourquoi, moi je vous donne la preuve publique. Il n'est absolument inacceptable ( mais très normale) de voir autant de sophisme primaire corrompre les coeurs et les pensées de tant de gens sans y voir une résistance.

Aujourd'hui ce n'est pas l'ignorance que je crains mais l'illusion de savoir.

-Dandy
avatar
Dandy
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25
Localisation : Partout

Voir le profil de l'utilisateur http://saperelux.forosactivos.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum